Le domaine

Un vignoble... héritage de 3 générations, situé face au Luberon. 
Une culture... l’application d’un savoir-faire traditionnel, le choix de l’agriculture biologique respectant au mieux le milieu naturel. 
Une envie... vous faire découvrir et partager les couleurs, senteurs et saveurs de Provence, au travers de ce vin, pour votre simple plaisir.

situation géographique

A 40 min d’Avignon, 1 h d’Aix en Provence mais surtout au sein même du parc du Luberon sur les coteaux orientés plein sud face au Mourre Nègre.

Altitude du vignoble 350 à 450 m

cépages et terroirs

La terre des Aiëuls

Le plus grand soin est donné à la vigne la matière première est le facteur le plus important dans un bon vin.
Le morcellement des parcelles permet d’identifier 3 terroirs différents, qui s’expriment sur différents vins.

Superficie : 24 Ha 00


Encépagement Rouge : 47 % Syrah, 48% Grenache noir, 3% Merlot, 2% Mourvedre. 44% du vignobles à plus de 25 ans (2,40 Ha de nouvelles plantations depuis en 2012) Densité de plantation: 3700 à 4000 pieds/Ha

Encépagement blanc : 22% Vermentino, 20% Viognier, 23 % Roussanne, 7 % Clairette, 7% Ugni blanc, 17% Grenache blanc, 6% Marsanne, 23% Grenache gris, age moyen des vignes : 37 % du vignobles à plus de 25 ans (0,86 Ha de nouvelles plantations en 2012) Densité de plantation: 3700 à 4000 pieds/Ha



- Terroir de "Devens" : Ce sol est apparu à l’aire Oligocène (35 millions d’années). Il est très caillouteux à dominante argilo-calcaire. Le terroir est exceptionnel de par sa nature de sol et d'exposition : le sol est recouvert de cailloux qui limitent l'érosion lors des fortes précipitations, et retiennent l'humidité estivale en limitant l'évaporation due aux vents.

- Terroir des "Aumades" : Ce sont des Marnes de Caseneuve, sols très argileux qui permettent de garder de la fraîcheur sur les vins.

- Terroir de "la tour de Leris" : Ce terroir argilo sableux de l’Oligocène, laisse exprimées des vins rouges charpentés et fruités

De la vigne au verre….

Des années d’expérience dans diverses régions de France et plus particulièrement la Bourgogne où j’ai pu apprendre à travailler la vigne et à vinifier des vins fins.

Les divers travaux de la vigne permettent d’obtenir le fruit idéal pour chacune de cuvées.

Le domaine est taillé en cordon de Royat double, avec différentes variantes selon la cuvée que l’on veut obtenir.

Une grande importance est apportée au travail du sol, car ces actions ont de multiple effet sur la vigne et sur le vin.
Sur la vigne, cela permet d’éviter la concurrence des autres végétaux et de garder l’humidité des sols lors des sécheresses. Mais aussi cela permet aux racines de s’implanter plus profondément afin de trouver des oligo-éléments, qui une fois dans le raisin, apporteront des arômes de terroirs.
Les travaux sur le végétal :
Dans notre démarche d’agriculture biologique, tous les travaux sont importants, travail du sol, taille, mais les plus importants sont la « opération en vert » (ébourgeonnage, épamprage, effeuillage, égrappage). Ils permettent de limiter les traitements et donc d’obtenir des récoltes plus saines.